Hiver 2018/2019

dfb Logo

Impressions hivernales 2018/2019

Texte et présentation:

 

Patrick Smit

Fotos:

 

Martin Fischer, Kurt Hohl, Patrick Smit, Stephan Stauber, Manfred Willi

 

Table des matières

2.12.2018 L'hiver arrive à Oberwald et à Realp
1.1.2019   Entre Oberwald et le tunel hélicoïdal
29.1.2019 Entre Oberwald et le Lammenbrücke
17.2.2019 Entre le tunnel hélicoïdal et Gletsch
23.2.2019 Entre Realp et Tiefenbach
7.4.2019   Vallée d'Urseren après les fortes chutes de neige
14.4.2019 Reconnaissance du ravin du Steffenbach
20.4.2019 Reconnaissance de Gletsch
24.4.2019 Avalanche au dépôt de Realp

24.4.2019: Avalanche au dépôt de Realp

  • Entre 16.00h et 17.00h, par de fortes chutes de pluie, une grosse avalanche de neige mouillée est descendue du versant sud de la vallée de la Furkareuss et a atteint le dépôt de Realp.   

    En raison de fortes chutes de pluie, la neige fraîche tombée au début du mois d'avril s'est alourdie et a glissé en plusieurs endroits sur l'ancienne couche de neige. L'avalanche de neige mouillée qui s'et abattue dans les environs du dépôt de Realp s'est déclenchée sur le versant sud au lieu dit "Hohbiel/Moos" et a traversé la Furkareuss. C'est une preuve impressionante de la force qui réside dans une avalanche de neige mouillée. 

    L'avalanche de neige mouillée a bouché le cours de la Furkareuss et a inondé l'emplacement de stockage situé au sud du passage à niveau de la Schweigstrasse. Heureusement, l'eau a transpercé le cône d'avalanche avant que tout le dépôt soit inondé.  .

    L'eau accumulée de la Furkareuss en amont du dépôt de Realp. 

    Le gros cône d'avalanche qui a bloqué le cours de la Furkareuss. 

    Vue depuis le côté sud de la Furkareuss en direction du cône d'avalanche et du dépôt de Realp.  

    Le cône d'avalanche près du dépôt de Realp le 4.5.2019.

    Le 4.5.2019: Vue depuis la route du col en-dessus du terrain de golf de Realp en direction du sud. Durant les fortes intempéries du 24.4.2019, plusieurs avalanches de neige mouillée sont descendues très bas dans la vallée. 

20.4.2019: Reconnaissance de Gletsch

  • Coulée de neige à Eischflüe.

    Vue depuis le viaduc du Rotten en direction de la vallée. En plusieurs endroits, la voie est recouverte par des coulées de neige.

    La porte ouverte du tunnel hélicoïdal avant Gletsch.

    La remise de Gletsch.

    Vue depuis la remise de Gletsch en direction de la Maison Bleue.

    Des sapins emportés par une avalanche sur les installations de la gare de Gletsch.  

    Le point de rupture de l'avalanche qui a entraîné les sapins couchés sur la voie.  

    Vue depuis la plaque tournante en direction de la remise de Gletsch. 

    Le bâtiment de la gare de Gletsch.

    Les installations de la gare de Gletsch près de la plaque tournante.  

    Le passage à niveau de la Maison Bleue à Gletsch est enfoui sous au moins 2 m. de neige. 

    Vue de Gletsch en direction du passage à niveau de la route du Col de la Furka. L'avalanche  qui, l'année passée, avait endommagé la superstructure de la voie à proximité du pont provisoire, est descendue.  

    Vue depuis Gletsch en direction du Belvédère.

    La chapelle anglicane de Gletsch au soleil printanier.  

    Vue depuis la place de parc de l'hôtel du Glacier du Rhône en direction de la gare de Gletsch.

    Le côté est de l'hôtel du Glacier du Rhône au soleil printanier.

    Vue depuis le point d'information en direction de la gare de Gletsch. La surface inégale de la neige est le résultat de l'eau qui s'écoule en surface. 

    Vue depuis le Wilerbrücke en direction du tunnel 3. La voie est enfouie sous 1.5 à 2 m. de neige. La neige sur le versant dit "Im Laub" fond sous l'effet des hautes températures ou glisse en direction de la vallée. Il y a une semaine, on voyait à peine les buissons d'aulnes. 

    Après la révision de l'unité de fraisage de la HGm 51, une course d'essai a été effectuée jusqu'au Wilerbrücke. 

14.4.2019: Reconnaissance du ravin du Steffenbach

  • La gare d'Oberwald DFB le matin. À Oberwald, sous l'effet des hautes températures et du vent continu en provenance du Col du Grimsel, la couche de neige a fondu d'un mètre en l'espace d'une semaine. 

    Le panneau d'interdiction de circuler au Rufikehr émerge à peine de la neige soufflée. Alors que sur le versant sud de la vallée de la Furkareuss, la neige a déjà fondu en plusieurs endroits, le versant nord est encore enfoui sous une épaisse couche de neige. Au contraire de la reconnaissance du 23.2.2019, les buissons d'aulnes sont maintenant complètement recouverts de neige. Les avalanches ne sont pas encore descendues sur le versant nord. Il faut donc s'attendre à de nouvelles avalanches ou à des coulées de neige mouillée.

    Le ravin du Steffenbach n'est (pour l'instant) pas rempli de neige d'avalanche. Comme la couche de neige dans le ravin est faible, nous avons décidé de ne pas faire livrer la fraiseuse YANMAR par hélicoptère. 

    Contrairement à l'année passée, le portail amont du tunnel 1 n'est pas enfoui sous la neige. 

    Entre le tunnel 1 côté vallée (à droite) et le tunnel 2 côté montagne (à gauche), l'avalanche "habituelle" est descendue. Par rapport ä l'année passée, la masse de neige semble être plus réduite. 

7.4.2019: La vallée d'Urseren après les fortes chutes de neige

  • La route cantonale entre Realp et Hospental.

    Le train régional 542 entre Realp et Hospental.

23.2.2019: Entre Realp et Tiefenbach

  • Le disque Hipp peu après le dépôt de Realp.

    Le Wilerbrücke en hiver.

    Vue depuis le Wilerbrücke en direction de la montagne.

    Montée vers le tunnel 3.

    Le portail aval du tunnel 3.

    L'eau qui dégouline sans arrêt à env. 10 m. du portail aval du tunnel 3 provoque une couche de glace d'une longueur de 5 m. env. 

    Glace artistique dans le tunnel 3.

    Vue depuis le portail aval du tunnel 3. 

    Vue depuis le versant opposé du tunnel 3 en direction du Wilerbrücke.

    La Furkareuss entre le tunnel 3 (à gauche) et le tunnel 2 (à droite).

    Le tronçon entre le tunnel 1 (à gauche) et le ravin du Steffenbach (à droite).

    Vue depuis l'hôtel Galenstock en direction de la Vallée d'Urseren et du Col de l'Oberalp.

    Vue depuis Tätsch en-dessus de Tiefenbach en direction de la vallée de la Witenwasserenreuss. En raison du danger d'avalanches, la route du Col est fermée entre l'hôtel Galenstock et Tiefenbach. C'est pourquoi il faut faire un grand détour par Tätsch.

    Vue depuis la route du Col près de Tiefenbach en direction de la prise d'eau de la station Tiefenbach. En quelques endroits, l'eau de source et les glissements de neige mouillée ont envahi la route du Col entre l'hôtel Galenstock et Tiefenbach sur plusieurs mètres de hauteur.

    La station Tiefenbach sous les congères.

    Vue de Tiefenbach en direction du Col de la Furka. Les repères hauts de 3 m à la station Furka sont visibles.

17.2.2019: Entre le tunnel hélicoïdal et Gletsch

  • Le portail amont du tunnel hélicoïdal.

    La remise de Gletsch avec les congères typiques.

    Le "champ de glace" devant la remise de Gletsch sous env. 2 m. de neige.

    Vue depuis la "plaque tournante" en direction du "passage à niveau de la Maison Bleue".

    Le côté est de la Maison Bleue.

    Vue depuis la Maison Bleue en direction du Col de la Furka.

    Congères sur le côté ouest de la Maison Bleue.

    La chapelle anglicane de Gletsch.

    La façade est de l'hôtel du Glacier du Rhône.

    Vue depuis la place de parc de l'hôtel Glacier du Rhône en direction du point d'information de Gletsch.

    Entre l'hôtel Glacier du Rhône (à droite) et l'ancienne poste (à gauche).

    Vue depuis l'arrêt de CarPostal en direction de l'hôtel Glacier du Rhône.

29.1.2019: Entre Oberwald et le Lammenbrücke

  •  Magnifique paysage hivernal en-dessus d'Oberwald.

    Près du couloir pour avalanches en-dessus d'Oberwald.

    La voie peu avant le Lammenbrücke.

    Le Lammenbrücke sous  1,5 m d'ancienne neige et de neige poudreuse.

1.1.2019: Entre Oberwald et le tunnel hélicoïdal

  • La voie près d'Oberwald.

    Près du couloir pour avalanches en-dessus d'Oberwald.

    Entre le pont du Räterisbach et le pont du Lammen.

    Le Lammenbrücke sous env. 1 m. de neige.

    Entre le Lammenbrücke et la prise d'eau 1.

    La voie peu avant la station de service Rhonequelle.

    Glaciations peu avant le Lehnenviadukt Eischflue.

    Ancien pylone de ligne de contact dans la gorge du Rhône.

    La hauteur de la neige sur la voie dans la gorge du Rhône atteint env. 1,5 m.

    Portail aval du tunnel hélicoïdal et viaduc Rotten.

    Viaduc Rotten.

2.12.2018: L'hiver arrive à Oberwald et à Realp

  • La gare d'Oberwald dans la tempête de neige.

    Le wagon-marchandises Rkp 4771 sur la voie 6 de la gare d'Oberwald.

    Les wagons-marchandises et les voitures à plateforme centrale près de la plaque tournante de la gare d'Oberwald.  

    L'entrée en gare d'Oberwald.

    Le passage à niveau Bogen.

    Le dépôt et la cantine de Realp dans la tempête de neige

    Vue depuis l'entrée de la gare de Realp MGB sur les voies du DFB au dépôt de Realp.

    La gare de Realp DFB dans la tempête de neige.

News

  • Nürnberg:Bauwoche ...
  • Märklintage Göppingen
  • BW 39 ZH-SH-GL
  • Nürnberg:Mongolei
  • Stammtisch Rh-M
  • NWCH-Herbstausflug
  • Werbestand BE
  • Pont de Steffenbach
  • Besichtigung Rega
  • Bauwoche KW 43 ...
  • montrer tous...
Webcam

Archive

  • Märklintage Göppingen
  • Werbestand BE
  • Nürnberg:Bauwoche ...
  • Werbestand BE
  • montrer tous...