Impressions hivernales 2017/2018

dfb Logo

Impressions hivernales 2017/2018

Texte et présentation:

 

Patrick Smit

Photographies:

 

Martin Fischer, Patrick Smit, Luc Wullschleger

 

Table des matières

22.4.2018Tronçon entre le pont du Wiler et le pont du Steffenbach
24.3.2018Tronçon entre Oberwald et Gletsch
28.1.2018Tronçon entre Oberwald et Gletsch
27.1.2018Déblaiement de la neige accumulée sur les toits des wagons garés à Oberwald
21.1.2018Situation à Oberwald en période de très grand danger d'avalanche
31.12.2017Tronçon entre Oberwald et le pont du Lammern
12.12.2017mTronçon entre Oberwald et l'arrêt de service Rhonequelle
8.10.2017mTransfert du matériel roulant dans les quartiers d'hiver
7.10.2017mAvant-dernière course de la saison 2017

22.4.2018: Tronçon entre le pont du Wiler et le pont du Steffenbach

  • Situation en aval du tunnel 3.

    La chute de pierre en aval du tunnel 3.

    À l'intersection de la route du Col de la Furka et de la route de la corporation, la neige atteint par endroit 2 m. de hauteur. 

    Situation entre les tunnels 2 et 3.

    Situation au tunnel 2.

    Situation entre les tunnels 1 et 2.

    Situation au tunnel 1.

    Situation entre le tunnel 1 et le pont du Steffenbach.

    Le 21.4.2018 le danger d'avalanche entre Hospenthal et Realp a été réduit au moyen d'un dynamitage. En 30 secondes (!), l'avalanche déclenchée par l'explosion a recouvert la route cantonale sur une longueur de 500 m, ce qui a provoqué une interruption du trafic routier et du chargement des voitures pendant plus de 24 heures. 

24.3.2018: Tronçon entre Oberwald et Gletsch

  • La voie entre le pont du Räterisbach et le pont du Lammern. Entre Oberwald et le pont du Lammern, le tronçon est aplani. 

    À la suite des précipitations et des périodes de redoux des dernières semaines, l'eau a traversé la couche de neige et a gelé au contact du sol. De ce fait, une couche de glace de 10 à 20 cm. s'est formée à la base de la couche de neige. La glace peut être observée jusqu'à Eischflüe (voir photgraphie suivante).

    Un pylône de caténaire enneigé dans la gorge du Rhône.

    Martin Fischer dans la pente de la route cantonale sinueuse dans la gorge du Rhône.

    La gorge du Rhône dans le soleil du mois de mars.

    La montée raide dans la gorge du Rhône.

    Vue depuis le tunnel hélicoïdal sur la gorge du Rhône. 

    Les vents d'ouest tempétueux de fin janvier 2018 et la bise de fin février 2018 ont formé cette congère impressionnante à l'entrée de la remise de Gletsch.

    La station de Gletsch.

    Vue depuis la Maison Bleue sur les installations ferroviaires de Gletsch.

    La Maison Bleue et le versant nord du Bidmer. Sur la crête du Bidmer, on distingue des congères. Tant la voie que la route sont partout recouvertes de 2 à 3 m. de neige. Contrairement au versant sud de la gorge du Rhône, aucune avalanche (vue de loin) ne semble être descendue jusqu'à ce jour aur le versant nord.

    Gletsch au soleil du mois de mars. Le calme est fantastique.

    Une congère impressionnante sur le toit de l'ancien bureau de poste de Gletsch.

    La façade ouest du Glacier du Rhône.

    Le portail amont du tunnel hélicoïdal. L'air chaud du tunnel a empêché une fermeture complète du portail du tunnel. Martin Fischer admire le fantastique panorama.

    Le soleil de mars a fait fondre la partie supérieure de la couche de neige. Il s'en suit une montée pénible, glissante et dangereuse. 

28.1.2018: Tronçon entre Oberwald et Gletsch

  • Le pont du Lammern. Lorsque l'enneigement est bon, la route cantonale etre Oberwald et le Restaurant Rhonequelle est régulièrement aménagée entre Noël et la mi-mars en une magnifique piste de luge et de Skibob. 

    Martin Fischer s'étonne des nombreuses coulées d'avalanches sur le flanc ouest du Bidmer. À l'arrière-plan, on distingue le portail du tunnel de la route cantonale conduisant à Gletsch. 

    Le tunnel routier à l'entrée sud de la gorge du Rhône. 

    Montée entre le tunnel routier et les virages de la route cantonale près du tunnel hélicoïdal. Sur l'autre versant, on distingue la route du Col du Grimsel. 

    Les nombreuses avalanches de ces derniers jours ont complètement recouvert le Rhône dans toute la gorge. Lors de la montée, on ne perçoit le bruissement du Rhône pour la première fois qu'en amont du pont.  

    La gorge du Rhône dans le pâle soleil de midi. On distingue le viaduc sur le Rhône dans la partie inférieure de la photographie. 

    Vue depuis la route cantonale en amont du tunnel hélicoïdal sur le flanc est de la gorge du Rhône. 

    Pendant les intensives chutes de neige du dernier week-end, une grosse avalanche s'est détachée du versant est du Col du Grimsel et a entièrement recouvert le Rhône entre la sortie amont du tunnel hélicoïdal et la prise d'eau de la Kraftwerk Rhone Oberwald. La neige d'avalanche a même atteint la route cantonale sur le versant ouest de la gorge du Rhône, pourtant située plus haut (voir prochaine photographie).

    Luc Wullschleger peu avant le passage à niveau Rotten.

    Après près de deux heures d'efforts, Martin Fischer, Patrick Smit et Luc Wullschleger atteignent la remise de Gletsch.

    Les fortes chutes de neige et les vents d'ouest tempétueux de ces derniers jours ont formé cette congère impressionnante à l'entrée de la remise de Gletsch.  

    En unissant leurs forces, Martin Fischer, Patrick Smit et Luc Wullschleger dégagent la Webcam sur le toit de la remise de Gletsch.

    La Webcam de l'équipe Diesel "voit" de nouveau le site de Gletsch et le Belvédère.

    En raison du soleil bas au mois de janvier, l'ensoleillement de Gletsch est terminé à 13.30 h. .

    L'Hôtel Glacier du Rhône hiverne.

    Congère impressionnante sur la façade est du Glacier du Rhône.

27.1.2018: Déblaiement de la neige accumulée sur le toit des wagons garés à Oberwald

  • Martin Fischer monte sur le toit du wagon à bogies pour les machines de l'entretien de la voie X 4924.

    La neige sur le toit des wagons atteint la hanche et elle est très compacte et lourde. La couche supérieure est gelée. 

    Patrick Smit dégage le toit d'une voiture à plateforme centrale de la lourde couche de neige. 

    Roman Häusler et Martin Fischer évacuent la neige du toit d'un wagon marchandises à deux essieux. 

    Luc Wullschleger sur le toit du wagon extincteur. 

    Martin Fischer et Patrick Smit s'occupent des derniers wagons garés à Oberwald.

    Martin Fischer en action.

    Après près de 3 heures d'efforts, tous les toits des wagons sont dégagés de la neige. 

    Les toits des wagons garés à Oberwald DFB sont à nouveau visibles. 

    Le chemin d'accès à la Station d'Oberwald DFB est à nouveau déblayé.

    Le bâtiment de service du DFB à Oberwald.

    Une prise d'eau de la station Oberwald DFB dans le soleil hivernal.

21.-24.1.2018: Situation à Oberwald en période de très grand danger d'avalanches

  • Dimanche soir, 21.1.2018: Près de 2 m. de neige recouvrent les voies de la gare d'Oberwald DFB.

    Sur la voie 6 de la gare d'Oberwald DFB, le wagon à ranchers à bogie Rkp 4771 a "disparu" dans la neige.

    L'entrée sud de la gare d'Oberwald MGB dans la tempête de neige.

    Dimanche après-midi, en raison du très grand danger d'avalanches, le trafic ferroviaire à destination et au départ d'Oberwald MGB a été entièrement interrompu.  

    Le bulletin d'enneigement du SLF de dimanche 21.1.2018 17.00 h. Graphique: www.slf.ch, 21.1.2018 21.00h.

    La situation du trafic du dimanche 21.1.2018 17.00h. Graphique: www.sbb.ch, 21.1.2018 21.00h.

    Vue depuis la voie 4 de la gare d'Oberwald MGB en direction d'Obergesteln.

    Vue depuis la voie 4 de la gare d'Oberwald MGB en direction de Realp.

    La gare d'Oberwald MGB dans la tempête de neige du dimanche soir 21.1.2018.

    La route cantonale entre la gare et le village d'Oberwald.

    Une maison dans l'anciene partie du village d'Unterwassern (fait partie d'Oberwald).

    Le chemin d'accès aux chalets de vacances de Bawald (sortie sud du village d'Oberwald) dans la tempête de neige du lundi après-midi 22.1.2018.

    Avalanche entre Oberwald et Obergesteln.

    La station d'Obergesteln le mardi à midi 23.1.2018.

    Le soleil réapparaît enfin le mercredi matin 24.1.2018. Le long de la route cantonale, la neige atteint jusqu'à 3 m. de hauteur. 

    Entre lundi matin et mercredi matin, le chemin d'accès à la station d'Oberwald DFB n'a pas été déblayé. La neige sur le chemin atteint 1 m. de haut. 

    Les wagons garés à la gare d'Oberwald DFB sont pratiquement complètement ensevelis sous la neige. 

    Entre dimanche soir et mercredi matin, un chasse-neige du MGB et une fraiseuse d'une entreprise de construction locale ont dégagé sans interruption les installations de la gare d'Oberwald MGB de la neige.

    La gare d'Oberwald MGB peu après la réouverture de la ligne entre Andermatt et Niederwald.

    Vue sur le Rhône à la gare d'Oberwald MGB en direction de la vallée.

    Vue sur le Rhône à la gare d'Oberwald MGB direction montagne.

    Le train 546 en gare d'Oberwald MGB. Les grosses masses de neige sont le résultat des tempêtes des 3 derniers jours et du déblaiement des installations. 

    Avalanches sur le versant sud de la vallée d'Urseren entre Realp et Hospental.

    Train 546 entre Realp und Hospental.

    Carte avec les masses de neige fraîche entre le 21 et le 23.1.2018. Pendant cette période, il est tombé plus d' 1 m. de neige à Oberwald. Graphique: www.slf.ch, 24.1.2018 14.00 h.

31.12.2017: Tronçon entre Oberwald et le pont du Lammern

  • La voie en amont d'Oberwald.

    La voie peu avant le pont du Räterisbach.

    Vue depuis la voie en direction du Geretal.

    Vue depuis la voie en direction de la Vallée de Conches. À l'arrière-plan, dans l'axe de la vallée, on distingue le majestueux Weisshorn.

    Traces dans la neige sur le pont du Lammern.

    Le pont du Lammern.

12.12.2017: Tronçon entre Oberwald et l'arrêt de service Rhonequelle

  • Les voies de la station Oberwald sonrt recouvertes par près près d'1 m. de neige. 

    Le wagon plat à ranchers Rkp 4771, garé sur la voie 6, disparaît peu à peu dans la neige. 

    Vue depuis la voie en direction d'Oberwald.

    Entre le pont du Räterisbach et le pont du Lammern.

    La voie en amont du pont du Lammern.

    Féerie hivernale peu avant la prise d'eau 1.

    Les bornes kilométriques émergent encore à peine de la neige.

    La voie peu avant l'arrêt de service Rhonequelle.

    L'arrêt de service Rhonequelle.

8.10.2017: Transfert du matériel roulant dans les quartiers d'hiver

  • À Realp aussi, l'hiver frappe à la porte.

    La HGm 61 manoeuvre les voitures à plateforme centrale à la station Tiefenbach.

    La HGm 61 forme un train avec les voitures.

    Le train atteint la station Furka.

    Signal de départ à la station Muttbach-Belvédère pour la descente vers Gletsch et Oberwald.

    À la station Muttbach-Belvédère, les dernières voitures sont accouplées au train.

    La HGm 61 peu avant le départ de la station Muttbach-Belvédère vers Realp.

7.10.2017: Avant-dernière course de la saison 2017

  • Comme la route du Col est fernée en raison des chutes de neige, le personnel a dû être transporté à la station Furka par la draisine à moteur Xmh 4961. Sur le chemin du retour, la draisine croise le train à vapeur à la station Tiefenbach.

    Le pont du Steinstafel.

    Entre le pont du Steinstafel et la station Furka.

    Le train 133 peu avant la station Furka.

    La HG 3/4 no. 9 attend à la station Furka de pouvoir continuer sur Muttbach-Belvédère.

    Le train 133 à la station Furka.

    Le signal d'aiguille à l'aiguille d'entrée ouest de la station Furka.

    La station Furka peu avant la fin de la saison.

    Le train 133 attend à Gletsch sur la poursuite du voyage vers Oberwald.

News

  • BW 39 ZH-SH-GL
  • Nürnberg:Stellwerk ...
  • Nürnberg:Mongolei
  • Stammtisch Rh-M
  • NWCH-Herbstausflug
  • Werbestand BE
  • Pont de Steffenbach
  • Besichtigung Rega
  • Bauwoche KW 43 ...
  • Nürnberg:Griechenland
  • montrer tous...
Webcam

Archive

  • Märklintage Göppingen
  • Werbestand BE
  • Nürnberg:Bauwoche ...
  • Werbestand BE
  • montrer tous...