Semaine de travail 2016

dfb Logo

Photographies de: Marcus Levy

Journée de travail du 19 avril 2016

  • Des nouveaux essuie-glaces ont été montés sur les deux fraiseuses Intrac. Damian Levy (9 ans) était de la partie et a apporté son aide selon ses possibilités.

    Depuis le déblaiement de 2014, le logo du DFB manquait sur le côté gauche de la fraiseuse Intrac 1. Heinz Bissig a pu se procurer un auto-collant.

    Ainsi, l'Intrac 1 est à nouveau marquée des deux côtés.

     

Journées de travail des 2 et 3 avril 2016

  • Le tambour de fraisage de droite de l'Intrac 1 a pu être monté. Les pièces métalliques des couteaux et des volets ont été aiguisées et égalisées. De même, les couteaux de guidage, réajustés et laqués à Realp, ont pu être remontés sur le tambour.

     

    Cet hiver, les gros tuyaux hydrauliques de la tête de fraisage ont été remplacés. Ces tuyaux sont suspendus sous la traverse latérale avant de l'entraînement des chenilles. Pour protéger les tuyaux de l'usure mécanique, des protections supplémentaires ont été installées. Ces travaux ont été effectués sur les deux fraiseuses.

    L'essuie-glace et les boulons on été réparés. L'entraînement de l'essuie-glace de l'Intrac 2 est également réparé. Sur la vitre frontale des Intrac 1+2, de nouveaux balais ont été montés.

     

    Sur les deux photographies, on peut voir les couteux de guidage (au milieu en haut) et les tabliers latéraux. Ici, les tiges tubulaires ne seront plus montées. Comme référence optique, les couteaux doivent suffir. Les tabliers latéraux ont été renforcés avec des des fers plats.

    Toutes les plaques de chenilles des deux fraiseuses ont été remontées. Au prix d'un travail fastidieux, des soudages d'apport, destinés à améliorer l'adhésion, ont été effectués sur ces plaques.

    Des réflexions ont toutefois montré que ce ne serait pas ou que peu le cas. Nous avons donc interrompu l'action "soudages d'apport". Dans un autre essai, des plaques de 12 mm d'épaisseur, en acier hautement résistant à l'usure et découpées au laser, seront soudées sur les plaques des chenilles. Cet essai doit montrer si cette mesure est réalisable

    Tous les clapets d'éjection de la fraiseuse Intrac 2 ont pu être remontés.

Journée de travail du 20 mars 2016

  • La couleur orange ( RAL 2009 ) a été appliquée sur l'Intrac 1. Ainsi, les travaux aux tambours de fraisage sont terminés. Le tambour de fraisage du côté droit peut maintenant être remonté.

    A l'atelier DFB de Göschenen, un extincteur contenant 12 kg de poudre a été installé. Il remplace l'extincteur de 9 kg qui était monté jusqu'ici.

Journée de travail du 4 mars 2016

  • Dans une prochaine phase de travail, un bout de tôle de 4 mm a dû être replacé exactement dans cette ouverture. Pour permettre de souder parfaitement l'espace entre la tôle de la paroi latérale et le nouveau bout de tôle, tout le pourtour de la tôle a été limé de 3 mm et biseauté à 45°, comme le montre la photographie. Un espace latéral de 0,5 mm env. entre la tôle et le bout de tôle remplacé a dû être prévu pour éviter des protubérances laides et involontaires lors du soudage. Avant le soudage, les tôles ont été chauffées au moyen du brûleur.

    Afin d'éviter autant que possible le gondolage, des joints courts d'env. 1 cm ont été soudés.

    Ensuite, la partie réparée a été soigneusement poncée.

    Dans une nouvelle phase de travail, le bouclier de la tête de fraisage a été poncé.

    et peint avec 2 K de couche de fond.

Journées de travail des 4 et 5 février 2016

  • Le tambour de fraisage de l'Intrac 1 avec la paroi latérale endommagée.

    Pour permettre une réparation appropriée, la tôle endommagée a dû être largement découpée.

    La tôle d'acier de 4 mm d'épaisseur a fortement souffert. Il en fallait de peu qu'elle soit percée. Lorsque le tambour était monté, le dégât n'était pas visible. Il vaut la peine de démonter chaque année les tambours des 2 Intracs afin de reconnaître à temps les défauts et les dégâts éventuels.

Semaine de travail du 4 au 8 janvier 2016

  • Une de nos tâches principales consistait à remplacer, aux deux fraiseuses Intrac, les grosses conduites hydrauliques qui relient la pompe au moteur de l'élément de fraisage. Aux deux machines, ces conduites étaient endommagées à l'extérieur et montraient des signes d'usure. A cette occasion, la conduite hydraulique qui, en parallèle, assure le reflux à partir du moteur a également été remplacée. Ces conduites faisaient aussi apparaître des signes d'usure. Elles étaient en outre endommagées et déformées. Le remplacement de ces conduites a nécessité la vidange d'une grande partie de l'huile, ce qui a entraîné du travail supplémentaire.

    On voit bien ici comment la conduite a été enfoncée par le support.

    A l'Intrac 2, pratiquement toutes les valves de rejet ont dû être démontées en raison des dommages subis. Les valves ont été réparées à Realp et préparées pour le montage.

    Plusieurs plaques de chenilles ont été démontées pour être resoudées à Realp. Quelques plaques cassées ont dû être remplacées.

    Aux deux machines, les tambours de fraisage ont été démontés. Les roulements à bille intérieurs ont été nettoyées et graissés. Les roulements à bille extérieurs ont également été graissés.

    Aux deux machines, l'huile de l'élément de fraisage a été remplacée. La condensation et l'eau pénétrant dans l'élément rendent nécessaire un remplacement fréquent de l'huile.

    Le démarreur a été remplacé aux deux machines. Il ont été démontés, transportés chez la firme Schumacher und Burkhardt à Coire, qui les a désassemblés, nettoyés, remontés et testés. Il est ainsi possible de réutiliser les démarreurs actuels et d'économiser des coûts.

    A l'Intrac 1, le moteur a été démonté pour permettre le remplacememt du palier de guidage.

    Ancien roulement à bille avant le démontage.

    Le nouveau palier de guidage est chauffé jusqu'à env. 95°C et rapidement poussé sur le cardan.

    Une autre tâche de l'atelier de Göschenen consiste à assurer l'hivernage des batteries de voitures à voyageurs. Après leur transport en automne depuis Realp, toutes les batteries sont nettoyées. Le niveau d'eau est contrôlé et complété. Ensuite, les batteries sont connectées pendant l'hiver à une installation pour être rechargées.

    Vendredi, le vieux fer a été mis au rebut et l'atelier a été remis en ordre.

    Le vendredi a aussi été utilisé pour le démontage de l'ancien élément de fraisage provenant de l'Intrac 2. Il sera décidé plus tard s'il vaut la peine de le réparer.

    A la porte de la cabine de l'Intrac 2, le joint d'étanchéité en caoutchouc profilé de la fenêtre a été remplacé.

    A l'Intrac 1, le joint d'étanchéité en coutchouc profilé de la vitre arrière a été remplacé. Avec l'âge, l'ancien joint est devenu poreux et le caoutchouc était déchiré à certains endroits.

    Ce dommage a été constaté à l'Intrac 1. Ces traces de grattage ont été provoquées par le tambour de fraisage. On a pu réparer ce dommage en montant une nouvelle tôle à l'endroit concerné.

News

  • Bauwoche KW 43 ...
  • Nürnberg:Griechenland
  • furkaSTAMM
  • Werbestand BE
  • VFB-NWCH Mitgliedertreffen
  • Infostand Rh-M
  • Nürnberg:Bauwoche
  • Werbestand BE
  • Werbestand BE
  • Werbeauftritt ...
  • montrer tous...
Webcam

Archive

  • Bauwoche KW 43 ...
  • Besichtigung Rega
  • Pont de Steffenbach
  • Werbestand BE
  • montrer tous...