Déblaiement 2015

dfb Logo

Photos de: J. Bolliger; M. Bühler; D. Ernst; T. Fock; E. Groenendijk; T. Hardmeier; C. Mayer; F. Rossi; A. Schuler; C. Spinnler; R. Tobler; L. Wullschleger

Semaine 23, le meilleur collaborateur est au travail

Comme il ne reste de la neige qu'à Muttbach et sur la place devant la station Furka, le déblaiement fait une petite pause et confie le travail au soleil. Dès lundi 8.6.2015, la dernière neige sera fraisée à Muttbach et les signaux et tommes d'aiguille seront montés. Au cours de la semaine prochaine, la place devant la station Furka sera également libérée, ce qui permettra de monter la tente afin que tout soit prêt pour nos clients lors de l'ouverture à l'exploitation.

Semaine 23 Mardi 2.6.15

  • A la station Furka et sur le traçé, la neige fond au soleil. La voie peut bientôt être parcourue à nouveau de bout en bout.

    Près du passage à niveau Rotten en dessous de Gletsch, des travaux sont actuellement en cours pour la future prise d'eau du projet de l'usine électrique.

Samedi 30.5.15

  • Aujourd'hui aussi, de la neige où que l'on regarde à Muttbach

Vendredi 29.5.15

  • Un petit souvenir de l'avalanche.

    La fraiseuse Intrac atteint le niveau de la voie dans le secteur du tunnel. Seul le profil minimum est déblayé. D'ici à ce que le trains à vapeur circulent, le soleil peut encore aider à réduire les parois de neige.

Jeudi 28.5.15

  • Le tracé de la voie juste avant la station de Muttbach. La 2e fraiseuse Intrac a aussi atteint la station. Ainsi les deux fraiseuses peuvent maintenant déblayer les gros cônes d'avalanche qui recouvrent le secteur de la station et l'entrée du tunnel.

    Vue depuis le cône d'avalanche qui recouvre la station en direction du portail du tunnel. Ces derniers jours, la fraiseuse Intrac 1 a déjà beaucoup travaillé. On peut constater la quantité de neige encore à déblayer en la comparant aux énormes "moraines latérales". Du portail, on ne distingue que le sommet du mur d'entrée.

    Vu depuis le côté, on voit que le portail du tunnel se trouve exactement à l'intersection de plusieurs coulées d'avalanche. Par contre, il n'y a que peu de neige dans le secteur de l'aiguille 21.

    En regardant en arrière en direction de la station, on voit bien les coulées des avalanches et le cône qui recouvre la station. Là aussi, il y aura encore quelques heures de travail pour la fraiseuse Intrac.

    L'entrée en crémaillère n'était recouverte que de peu de neige et elle a déjà pu être libérée.

    C'est ainsi que le tunnel émerge lentement.

    On voit maintenant pourquoi il fallait au début déblayer aussi large. Il a bien fallu faire de la place quelque part pour déposer la neige, car les tuyaux d'évacuation des fraiseuses Intrac ont ausi des limites.

    La porte du tunnel est ouverte et il est possible de voir dehors. Mais il reste encore beaucoup de neige à déblayer.

Mercredi 27.5.15

  • Le passage à niveau de la route de la Furka et le mur de soutènement sont déblayés au moyen du trax et de la HGm.

Semaine 23, 3e semaine du déblaiement, mardi 26.5.15

  • La neige déposée sur la route du col près du passage à niveau est rejetée dans la vallée afin de libérer à nouveau la route. Elle est encore fermée au trafic.

Samedi 23.5.15

  • Une situation classique que l'équipe de déblaiement rencontre par mauvais temps. Neige éblouissante, brouillard et seulement quelques points qui permettent de s'orienter. Toutefois, nos machinistes sur les fraiseuses doivent travailler au bon endroit pour, comme ici, pouvoir libérer la station et le portail du tunnel de Muttbach.

    Les piquets de marquage posés par l'équipe des mesures sont très importants pour l'orientation. Actuellement, nous avons env. 12 m de neige dans le secteur du portail du tunnel. La hauteur exacte ne pourra être mesurée que lorsque les voies seront atteintes.

    La fraiseuse Intrac 2 en route pour le passage à niveau de la route du col de la Furka en direction de la station de Muttbach.

    Sur le versant uranais, les travaux sur le traçé ont déjà commencé. Pour la réfection intégrale de 300 m de voie au cours de ces prochaines trois semaines, beaucoup de matériel est nécessaire. Des rails, des traverses, des éléments de crémaillère et de fixation doivent être transportés sur le chantier. Aujourd'hui, le premier train de travaux tracté à la vapeur a circulé avec des volontaires de la section Innerschweiz.

    Charger et décharger des traverses à la main est un travail difficile surtout en haute montagne avec de telles conditions météorologiques. Mais un voyage avec le train de travaux et la locomotive à vapeur est aussi une belle expérience. Nous espérons que beaucoup de volontaires se joindront encore à nous.

Jeudi 21.5.15 et vendredi 22.5.15

  • A Gletsch, le trax dégage la fosse de la plaque tournante.

    Cette année, les voies de la gare peuvent être déblayées par la HGm

    La fraiseuse Intrac, qui a procédé au déblaiement sur le versant uranais, a été transférée à Oberwald par le tunnel de base, puis par camion jusqu'à Muttbach. Elle déblaie maintenant la route d'accès à la station de Muttbach.

    Entre temps, la deuxième fraiseuse Intrac a déblayé le tronçon entre Gletsch et le passage à niveau de la route de Muttbach. Elle s'attaque maintenant au dernier tronçon jusqu'à la station de Muttbach. Le trax déblaie le secteur du passage à niveau.

    Une trace a été libérée sur la route d'accès à Muttbach. Cela suffit pour laisser passer le tombereau à chenilles et les piétons. Entre temps, la fraiseuse Intrac a atteint la station de Muttbach.

    La semaine dernière, deux avalanches sont descendues sur Muttbach et se sont mutuellement repoussées. La fraiseuse Intrac commence son travail au portail du tunnel. Hauteur de la neige: env. 7 m en dessus du portail !!!

Mercredi 20.5.15

  • Sous cette montagne de neige se trouve la station Muttbach

Mardi 19.5.15

  • Course d'inspection sur la route du col en direction de Muttbach. Malheureusement, la neige fraîche de ces derniers jours a déclenché une avalanche qui a recouvert la station de Muttbach. Là, on aura beaucoup de travail.

    Des hautes parois de neige bordent aussi la route du col.

    Sur le versant uranais, on recherche aussi la station Furka.

    Les piquets rouges délimitent le bord du toit. Maintenant, la fraiseuse Intrac peut déblayer le bâtiment.

    La locomotive diesel avec son unité de fraisage est également arrivée à la station Furka.

    Le trax vient aussi en renfort

Lundi 18.5.15

  • Le premier amoncellement de neige en-dessus d'Oberwald se situe à l'entrée du portail du tunnel hélicoïdal côté montagne.

    En gare de Gletsch, la petite fraiseuse n'a du travail que devant la porte de la remise et près de la plaque tournante.

    Depuis la route du col du Grimsel, on a une belle vue d'ensemble sur les travaux à Gletsch et sur la route du col de la Furka.

    La 2e fraiseuse Intrac est aussi entrée en action et elle est en route pour Muttbach.

    Le déblaiement de la route n'est pas encore très avancé.

Samedi 16.5.15

  • En raison des fortes chutes de neige de vendredi, le danger d'avalanche s'est considérablement accru, si bien qu'il a fallu renoncer aujourd'hui à poursuivre les travaux de déblaiement. Les membres de l'équipe ont oeuvré à divers endroits: dans l'atelier de peinture de l'équipe diesel, à l'échafaudage de la remise, aux locomotives à vapeur dans les ateliers et à la démolition du wagon des fraiseuses xrot du FO. Après la reprise de la Schleuderina, ce wagon est devenu inutile.

Vendredi 15.5.15

  • Cette année, "Sophie la Froide" a fait honneur à son nom. Alors que jusqu'ici le déblaiement s'est effectué par très beau temps, on a enregistré vendredi une très forte baisse de la température et de fortes chutes de neige. Déjà l'approche en direction du Steinsäumli annonce un jour de travail très peu agréable.

    Dans ces tourbillons de neige, l'orientation est difficile.

    Un coup d'oeil à partir de la locomotive en direction du trax ...

    De la neige de tous les côtés

    Jusqu'à midi, les chutes de neige étaient si denses et la vue si mauvaise que les travaux ont dû être interrompus.

    Comme le RhB a acheté de nouvelles fraiseuses, la fraiseuse Beilhack est devenue superflue. Le DFB a pu reprendre cette machine qui, à l'époque, avait remplacé le chasse-neige à vapeur de la Bernina. Comme cette machine est très petite en comparaison d'un chasse-neige ordinaire, elle a reçu au RhB le surnom de "Schleuderina". 

    Dans des tourbillons de neige, la machine a été acheminée à Realp via Disentis, Oberalp et Andermatt. A Realp MGB, notre HGm 51 a pris en charge la "nouvelle" fraiseuse pour l'amener à la gare de Realp DFB.

Jeudi 14.5.15

  • Les rails étant maintenant montés au pont du Steffenbach, l'équipe du déblaiement de la neige est parvenue très rapidement à Tiefenbach et elle a pu poursuivre le déblaiement jusqu'au Steinsäumli. Ce n'est qu'à l'habituelle corniche que la fraiseuse Intrac a dû être remise en action.

Mercredi 13.05.2015

  • Cette journée a été consacrée au montage du pont du Steffenbach. Tout d'abord, pour pouvoir actionner les treuils, un plus gros générateur a dû être acheté et transporté jusqu'au pont.

    Ensuite, l'équipe expérimentée s'est occupée de mettre les câbles correctement en place et de positionner exactement les 3 parties amovibles du pont. A l'ssue de ces travaux, il faisait malheureusement un peu trop chaud pour pouvoir ajuster correctement les rails. Ce sera fait demain.

     

Mardi 12.05.15

  • Pour l'instant, le déblaiement de la neige se déroule très bien. Les membres de l'équipe de déblaiement peuvent se consacrer à des travaux d'atelier productifs et la nature fait le reste. L'équipe est arrivée au pont du Steffenbach et doit attendre sur son montage avant de pouvoir continuer. Tant le coup d'oeil en direction du Steinstafel sur le versant uranais que celui à partir de la route du Grimsel en direction de la Furka font apparaître des progrès très réjouissants grâce au soleil.

    Au pont du Steffenbach, les travaux préparatoires ont commencé. Montage des treuils...

    Installation des freins de câble

    Normalement, la baraque des treuils est alimentée en électricité par le courant local. Malheureusement, la conduite électrique a été endommagée cet hiver et il faudra cette année faire appel à un générateur. Les modifications nécessaires à cet effet ont été effectuées par les électriciens de la Section Pays-Bas.

    En montagne, le printemps a fait son apparition

    A la station de Tiefenbach, les entrées en crémaillère ont été libérées à la main, le bâtiment de la halte déblayé, les tommes d'aiguille et la prise d'eau montées.

    Une partie de l'équipe prépare le parcours pour nos voyageurs!

Déblaiement du 11.05.2015

  • Aujourd'hui, la 2e fraiseuse Intrac est entrèe en action. Nous avons relativement peu de neige du côté uranais et nous saisissons l'occasion de former de nouveaux machinistes.

    Pour pouvoir découvrir les voies sous les amoncellemens de neige, un signal à haute fréquence est donné à la crémaillère pour la localiser.

    La fraiseuse Intrac en action

    Le déblaiement de la glace dans le tunnel remplace tout centre de fitness

    Quelle vue magnifique lors du déblaiement!

    Instruction sur le maniement de la fraiseuse Intrac. Nous sommes heureux si nous pouvons instruire suffisamment de machinistes pour piloter ces deux machines.

    Peu de neige, c'est relatif. Dans les cônes d'avalanches, il reste encore des murs de neige de quelques mètres de hauteur après le passage des fraiseuses.

    Le pont du Steffenbach est encore pour l'instant une précieuse entrave au trafic historique. Jeudi aura lieu le montage du pont et le chemin en direction de la Furka sera libéré.

    La HGm 51 avec son unité de fraisage fait toujours suite aux fraiseuses Intrac

Déblaiement du 09.05.15

  • On rencontre en aval du tunnel 3 les premières congères dignes de ce nom. A partir d'ici, la fraiseuse Intrac entre en action.

    Entre Realp et les premières grosses congères, le déblaiement s'est effectué avec l'unité de fraisage de la HGm 51. 

    Un des premiers travaux de l'équipe de déblaiement consiste à ouvrir les portes des 3 tunnels du Altsenntumstafel. On voit ici la protection massive du portail amont du tunnel 3.

    Beaucoup de vis plus tard...

    La fraiseuse Intrac a commencé son travail en aval du tunnel.

    La porte est aussi bientôt ouverte

    Le trax est aussi arrivé sur place et peut apporter son aide.

    Après la porte amont du tunnel 3, on s'attaque tout de suite à la porte aval du tunnel 2. Là aussi, relativement peu de neige.

    L'équipe ose jeter un premier regard prudent dans le tunnel 2. Qu'est-ce qui nous attend derrière cette porte ?

    Comme presque chaque année, de la glace s'est à nouveau formée dans le tunnel. Cette année, relativement peu. C'est très beau mais elle bloque le chemin et elle doit disparaître.

    La fraiseuse Intrac ayant diminué la hauteur de la neige, l'unité de fraisage accouplée à la locomotive peut déblayer le reste.

    Le trax émerge du tunnel 3.

    La voie est déjà libérée jusqu'au tunnel 3.

Visite du parcours du 30.04.15

  • A l'arrêt de service "Rhonequelle" il ne reste que peu de neige.

    Jusqu'au viaduc sur le Rhône il ne restera que peu de neige sur les voies lorsque nous arriverons à cet endroit avec la fraiseuse.

    Même à Gletsch, qui dort encore d'un profond sommeil, la situation est favorable.

    Entre Gletsch et Muttbach des avalanches sont descendues jusqu'au fond de la vallée sur une largeur de 2 km

    Les cônes d'avalanche ont même en partie bloqué le cours du Rhône et l'ont obligé à faire un détour

    Egalement à la hauteur de la route, ici sur la photo, et de la voie, de grosses quantités de neige sont restées et elles nous donneront du travail.

    Quelque part là dessous doit se trouver le passage à niveau de la route de la Furka.

    Sur la pente en-dessus de la voie, on distingue bien le bord de la rupture. Ici aussi il y a encore beaucoup de neige qui pourrait mettre nos travaux en danger si ces pentes n'ont pas été libérées avant notre arrivée.

    A la gare de Muttbach, la situation est pour cette fois très favorable et nous avons probablement eu de la chance.

    De l'autre côté, à la station Furka, la situation est aussi pas mauvaise.

    Comme des marmottes qui sortent de leur trou après leur sommeil hivernal.

    Plus bas, les versants ensoleillés sont déjà verts et, en comparaison des expériences faites de longue date, quelques très petits cônes d'avalanche reposent encore sur la voie. Sur les versants ombragés en face, il y a encore beaucoup de neige qui pourrait encore glisser à certains endroits et qui glissera.

    Tronçon en aval du Steffenbach. On voit le portail amont du tunnel 1 du Altsenntumstafel

    et le même de plus près

News

  • Besichtigung Rega
  • Bauwoche KW 43 ...
  • Nürnberg:Griechenland
  • furkaSTAMM
  • Werbestand BE
  • VFB-NWCH Mitgliedertreffen
  • Infostand Rh-M
  • Nürnberg:Bauwoche
  • Werbestand BE
  • Werbestand BE
  • montrer tous...
Webcam

Archive

  • Besichtigung Rega
  • Pont de Steffenbach
  • Werbestand BE
  • NWCH-Herbstausflug
  • montrer tous...