Projets

dfb Logo

Locomotives à vapeur

  • Investissements à financer par des fonds de tiers: CHF 1'700'000 par locomotive.

    Plusieurs courses-horaire sont envisagées sur la ligne Realp - Oberwald et elles nécessitent davantage de véhicules de traction. Avec les deux vétérans du Vietnam HG 4/4 actuellement en reconstruction dans les ateliers d'Uzwil, le nombre de locomotives sera porté à 6. Ainsi, toute la palette de locomotives nostalgiques (HG 2/3, HG 3/4, HG 4/4) pourra à nouveau circuler sur la ligne sommitale pour la plus grande joie de nombreux enthousiastes du rail.

    Pour la reconstruction des HG 4/4 stationnées à Uzwil, le 1000er Club, étroitement associé à la Fondation, récolte des fonds. Jusqu'à fin 2014 et pour les deux locomotives, 48'000 heures de travail bénévole ont été effectuées et CHF 2,2 Mio investis. Pour la première locomotive, le 1000er Club a versé CHF 477'257.

    Les deux locomotives ont été complètement disséquées et les travaux de reconstruction sont tout d'abord effectués sur une locomotive. La Firme Stadler Rail soutient très largement le projet par son aide technique et la fabrication de pièces de rechange indispensables.

    La Loterie Romande a mis à disposition pour la deuxième locomotive un montant de CHF 450'000. Ce montant est versé par tranches et il est assorti de conditions strictes, telles que le remboursement de la somme si la locomotive ne peut pas être entièrement reconstruite.

    Afin de mettre ce bien culturel technique en sécurité, ces locomotives ont été rachetées par la Fondation au DFB SA au prix de CHF 434'013. Dans ce prix sont également compris les versements déjà effectués par le DFB SA au titre de la reconstruction des machines.

    Vous trouvez un aperçu sur les travaux effectués sur les locomotives ici.

     

     

     


Protection du lit de la Reuss

  • Investissement à financer par des fonds de tiers CHF 1'500'000 (estimation)

    Le tronçon Tiefenbach-Realp passe par une gorge étroite. La voie est menacée par la Reuss, d'autant plus qu'au cours des années, le lit de la rivière s'est abaissé jusqu'à 5 mètres. De ce fait, les fondations des murs de soutènement et les piliers des ponts sont particulièrement menacés. Ces derniers temps, les évènements se multiplient. Des gros dégâts, qui nécessitèrent l'interruption de la ligne, ont été causés par les crues du 10 octobre 2011 qui ont touché la plus grande partie de la région alpine. Mais à nouveau le 2 juillet 2012, de nouvelles intempéries causèrent une interruption de la ligne et, finalement, le 29 juillet 2013, la crue de la Reuss endommagea sérieusement les fondations de la ligne.

    Après chaque évènement, les fondations doivent être réparées et soutenues provisoirement. Mais cela ne suffit plus; il faut construire une protection stable et durable contre l'érosion. Cette protection est aussi demandée par l'organe de surveillance, l'Office fédéral des transports (OFT).

    A la demande du service de protection de la nature et du service des infrastructures, division de l'aménagement des eaux, du Canton d'Uri, le Train à vapeur de la ligne sommitale de la Furka SA (DFB SA) a mis sur pied un plan intégral de mesures. Ce plan fait l'analyse de la problématique, fait ressortir les mesures déjà prises par le passé par le FO, le MGB et le DFB et présente des propositions sur la manière d'empêcher l'érosion ou tout au moins de la ralentir. Il s'agit concrètement de construire des installations de protection sous forme d'obstacles et de brise-lames, qui doivent empêcher le courant de la rivière de parvenir jusqu'à la ligne, et de protéger les fondations au moyen de gros blocs de rocher.

    Il est prévu de faire exécuter une partie de ces travaux par du personnel bénévole. Les besoins en fonds de tiers sont grossièrement estimés à CHF 1.5 Mio.; ils peuvent être influencés par de nouveaux évènements naturels. Les travaux s'étendront sur plusieurs années, car ils ne peuvent être effectués que pendant les mois d'automne.


Entretien courant de la ligne

  • Investissements à financer par fonds de tiers CHF 600'000

    L'entretien de la voie et le renouvellement des rails et des tronçons de crémaillère usés sont indispensables à la bonne marche de l'exploitation. A cela s'ajoutent la construction de murs de soutènement dans les endroits exposés aux éboulements de terrain, l'entretien des piliers des ponts, des améliorations à apporter dans les tunnels, la mise en place d'un éclairage de secours dans le tunnel de faîte pour ne citer que quelques dépenses supplémentaires incombant à la Division des Travaux.


Extension du dépôt et des ateliers de Realp

  • Ce projet est achevé.

    Un matériel roulant intact est une condition essentielle pour assurer une exploitation ferroviaire sans accroc et sûre. L'entretien et les importants travaux de révision doivent dès lors pouvoir être effectués toute l'année, été comme hiver. Déjà avec le nombre de véhicules de traction actuel, la place à disposition est insuffisante. Ceci conduit à des goulots d'étranglement peu souhaitables. En outre, l'entretien des appareils utilisés pour le déblaiement de la neige doit souvent être effectué en plein air, aussi par vilain temps. Une extension du dépôt actuel s'avère dès lors d'une grande urgence. Le nouveau dépôt doit offrir une place suffisante pour les véhicules suivants:

    Deux emplacements pour la révision des locomotives à vapeur, deux emplacements pour les véhicules diesel et/ou les chasse-neiges ainsi qu'un emplacement pour la révision de voitures et de wagons de service. Vous trouvez un compte-rendu de la pose de la première pierre en août 2009 ici.

    La première étappe de la construction a été achevée à fin 2009 et la place nécessaire à l'entretien des véhicules diesel a pu être mise à disposition.

    Le gros oeuvre de la deuxième étappe de la construction a encore pu être terminé en 2012. Vous trouvez des photographies sur le déroulement de la construction ici. Les finitions intérieures et la mise en place des installations seront pratiquement terminées à fin 2015. Nous espérons que le projet pourra être définitivement bouclé en 2016 avec l'isolation des façades et du toit. Jusqu'ici, des dons d'un montant de CHF 2'598'062 destinés au financement de ce projet ont été reçus. Ce montant comprend CHF 166'086 en provenance de la République Fédérale d'Allemagne, versés par la section Rhein-Main de l'Association, CHF 339'948 versés par le Comité central et les sections suisses de l'Association ainsi que CHF 100'000 versés par le Canton d'Uri. L'Aide suisse aux montagnards soutient également ce projet avec une contribution de CHF 500'000. Ce projet a été achevé par l'inauguration officielle et la remise de l'ouvrage au DFB SA le 1er septembre 2016.


Reconstruction de la ligne entre Gletsch et Oberwald

  • Les travaux sont terminés et la ligne est ouverte à l'exploitation.

    Le dernier tronçon de la ligne sommitale, long de quelques 5 km, reliant Gletsch à Oberwald, a pu être remis en service. Outre le renouvellement complet de la voie, le tunnel hélicoïdal et les viaducs ont dû être assainis. Des dépenses importantes ont également été occasionnées par la construction de l'entrée en gare d'Oberwald.

    La reconstruction du tronçon Gletsch-Oberwald a été possible grâce au très généreux donateur Hansjörg Wyss, qui a mis un montant de CHF 3'700'000 à disposition pour le financement des travaux. Le 12 août 2010, le tronçon Gletsch-Oberwald a été mis en service et, depuis lors, la ligne sommitale de la Furka peut être intégralement parcourue de Realp à Oberwald.


Construction de la nouvelle gare de Realp

  • Le projet est achevé.

    Le village de containers qui constituait la gare de Realp n'était pas très accueillant pour les voyageurs. Avec le don de CHF 50'000 d'Albert Koechlin, Lucerne, destiné à cet effet, il a été possible de poser, en 2005 déjà, la première pierre d'une nouvelle gare attractive. Outre les guichets et la salle d'attente pour les voyageurs, une boutique de souvenirs, le centre d'exploitation et le bureau du Chef d'exploitation ont été intégrés. Les installations sanitaires ont été améliorées pour répondre aux conditions actuelles.  

    La gare a été officiellement inaugurée au cours des festivités des 24 et 25 juin 2007.

News

  • Cäsar Ritz Dampfbahn/Essen
  • VFB-NWCH Werbestand
  • Nürnberg:Oberweisbach
  • Mitgliederanlass ...
  • furkaSTAMM
  • montrer tous...
Webcam

Archive

  • Cäsar Ritz Dampfbahn/Essen
  • Nürnberg:Tschechien
  • Bauwoche KW 26
  • Rail Days
  • montrer tous...