Zurück

HG 4/4 Nr. 704

Notre "paquet de force"

Historique

En 1924, la Fabrique suisse de locomotives et de machines, Winterthour (SLM) a livré en Indochine, l’actuel Vietnam, cinq locomotives (nos. 701 à 705, nos. de fabrique 2937 à 2941) et en 1930 2 locomotives (nos 708 et 709, nos de fabrique 3413 et 3414). En 1929, la fabrique de machines Esslingen a également livré deux locomotives (nos. 706/707, nos. de fabrique 4227/4228) selon les plans de la SLM à titre de réparation de guerre de l'Allemagne à la France. Ces locomotives ont été remises à l'ancienne compagnie de chemin de fer "Compagnie Générale des Colonies Paris" en Indochine.

Les machines ont circulé sur la ligne Song Pha (anciennement Krong Pha) – Da Lat. Après la 2e guerre mondiale, également appelée en Orient la guerre du Japon, les documents à notre disposition ne faisaient plus apparaître les 9 locomotives. En 1947, les locomotives encore existantes ont reçu de la compagnie ferroviaire nationale du Vietnam du Sud les nouveaux numéros VHX 40 302 / 303 / 304/ 306 et 308. Les quatre locomotives manquantes ont été remplacées par des locomotives HG 3/4 achetées à l'ex FO en 1947.

Seules les locomotives HG 4/4 portant les numéros 304 / 306 et 308 ont survécu à la guerre du Vietnam en plus ou moins bon état de marche. Après les interruptions de trafic dues à la guerre, les dernières courses ont eu lieu en 1975. Les deux locomotives SLM 304 et 308 ont été remisées au dépôt de Da Lat. La locomotive d'Esslingen no. 306 a été remisée à l'atelier ferroviaire de Tap Cham. Elle a été utilisée occasionnellement comme fournisseur d'eau chaude et de vapeur. En 1990, plusieurs pièces nécessaires à la traction et presque toutes les armatures de cette locomotive manquaient.

En 1990, dans le cadre de la remise en service de la ligne sommitale de la Furka, le DFB a rapatrié en Suisse les deux locomotives HG 4/4 no. 40 304, resp. 704 et 40 308, resp. 708, ainsi que 4 autres locomotives HG 3/4, au cours d'une action sans précédent dénommée „ Back to Switzerland “. Pour différentes raisons, les restes de la locomotives 306, resp. 706 ont dû être abandonnés au Vietnam. Les châssis avec les essieux et le système de traction sur crémaillère avec les blocs de cylindres ne sont parvenus en Suisse, via le port de Haiphong, qu'en 1998.

Contrairement à toutes les autres locomotives du DFB, les HG 4/4 n'ont jamais circulé en Suisse. Pour permettre l'exploitation de ces locomotives sur le réseau du DFB, une homologation de première mise en service était obligatoire, ce qui a nécessité l'élaboration de nombreux calculs et de documents prouvant la sécurité.

Dès 2006, les deux locomotives 704 et 708 ont été reconstruites dans leur forme originale par des spécialistes qualifiés dans les ateliers de Coire du DFB. Il est intéressant de constater qu’à l’exception des essieux, très peu de pièces provenaient d’autres locomotives. Même les chaudières n’ont pas été échangées. Les numérotations correspondent à celles retrouvées dans les archives de la SLM à Winterthour.

Au cours de leurs dernières années d'exploitation, les locomotives ont beaucoup souffert en raison de la guerre. Toutefois, des travaux d'entretien étaient effectués à Da Lat, sans disposer toutefois des infrastructures nécessaires à ces gros travaux. De ce fait, plusieurs pièces étaient usées bien au-delà de leurs limites. En raison de l'entretien insuffisant, les châssis étaient tellement usés que, contrairement à ce que l'on pensait tout d'abord, ils ne pouvaient plus être réparés.

Video 1: travaux de révision et de reconstruction de la HG 4/4 no. 704

Ils ont été entièrement reconstruits en utilisant, dans la mesure du possible, les pièces dont l'état était encore acceptable. Cette reconstruction a été très largement soutenue par la firme Stadler Rail AG et, à fin 2011, les deux nouveaux châssis ont été rivés dans leur forme originale par du personnel du DFB dans une halle de Winterthour qui avait été mise à sa disposition, puis ils ont été transférés aux ateliers de Coire.

Le "fondement" étant à disposition, la reconstruction des locomotives a pu commencer. On n'a toutefois travaillé "en parallèle" sur les deux locomotives que lorsque cela s'avérait judicieux. La locomotive 704 a eu la priorité. Tout d'abord les blocs de cylindres (machine à vapeur) ainsi que des installations de traction et des appareils de choc (norme MGB/RhB) ont été mis en place. Ainsi les travaux de fixation aux châssis ont pu être achevés. Pour la locomotive 704, et bien que la locomotive 706 soit à disposition comme fournisseuse de pièces de rechange, le cylindre à haute pression de la partie gauche et les couvercles des cylindres et des vannes ont dû être remoulés. Les nouveaux plans de construction nécessaires ont été élaborés au moyen du CAD par du personnel bénévole du DFB.

Parallèlement, les difficiles travaux de réparation et de révision de la chaudière de la locomotive 704 ont été entrepris. Compte tenu des expériences réalisées avec les anciennes chaudières rivées par rapport aux nouvelles constructions soudées, il a été décidé de garder l’ancienne chaudière. À la chaudière sur pied, plusieurs pièces ont dû être remplacées. Une nouvelle boîte à feu en cuivre a été construite dans les nouveaux ateliers d'Uzwil à disposition depuis 2013. De même, les chambres tubulaires, y compris les tubes à fumée ont dû être refabriqués. De nouveaux dômes à vapeur et des chambres pour les freins à contre-pression ont également dû être remoulés.

La nouvelle boîte à feu en cuivre a été montée dans la chaudière révisée. Tous les travaux concernant la chaudière ont été effectués par du personnel du DFB dans leur propre atelier. Les réservoirs à eau, la cabine de conduite et la caisse à charbon ont été reconstruits. Les armatures encore existantes ont été révisées et en partie reconstruites.

Pour que les locomotives puissent parcourir sans problèmes les courbes serrées du DFB, quelques petites adaptations des locomotives et aussi de la voie ont été nécessaires. Au niveau de la voie, des adaptations ont été apportées aux aiguilles de Realp et de Gletsch. A d'autres aiguilles, la conduite de la roue a été légèrement corrigée. Ces adaptations ont été effectuées pour la plupart dans le cadre des travaux normaux de construction et d'entretien.

La recherche de personnes et d'entreprises en mesure de fabriquer des pièces à la main s'avère de plus en plus difficile. Des pièces qui, il y a quelques années, pouvaient être commandées sur la base de dessins, doivent maintenant être fabriquées par nos soins.

Video 2 : Montage final et mise en service de la HG 4/4 no. 704

En 2018, on y est arrivé. Le weekend du 15 au 17 juin, après 12 ans de travail et 48'000 heures de travail bénévole, la HG 4/4 704 a pu être présentée à des invités et des visiteurs avant d'être transférée à Realp après un court passage au Musée suisse des transports à Lucerne. L’équipe des locomotives s’est alors remise immédiatement au travail. Avant de pouvoir allumer le premier foyer, divers travaux de finition étaient encore au programme. Dès début juillet, la locomotive a entrepris tout d'abord de petites courses puis de nombreuses courses d'essai et de mise en service de plus en plus longues. Les essais de frein en adhésion ont été effectués sur le réseau du MGB.

Le 26 septembre 2018, l'inspecteur des chaudières a donné son feu vert et le 16 octobre 2018 l'OFT a procédé à l’homologation. Après que celle-ci se soit effectuée à la pleine satisfaction de tous les organes concernés et que tous les documents nécessaires aient été livrés, l'autorisation définitive d'exploitation illimitée a été délivrée le 17 décembre 2018. 

Video 3 : Voyage inaugural de la HG 4/4 no. 704

Fiche technique de la HG 4/4 no. 704

Locomotive à vapeur à vapeur surchauffée, à crémaillère, Type HG 4/4 (indications d'usine 1923/1930)

Constructeur: SLM

Année de construction: Loc 704: 1923 / Lok 708: 1930

Numéro de fabrique: 2940 / 3413

Longueur hors tampons: 8’950 mm

Largeur maximum: 2’650 mm

Hauteur maximum: 3’460 mm

Poids à vide: 36.5 t

Poids en service: 45.9 t

Réserve de charbon: 1.8 t

Réserve d'eau: 4.0 m3

Puissance: 590 kW (800 PS)

Force de traction: 143 kN (14.6 t)

Vitesse maximum en adhésion: 40 km /h

Vitesse maximum en crémaillère: 15 km/h

Charge utile à 110 ‰ de déclivité: 70 t

Chaudière

Contenu de la chaudière: 2,85 m3 (à 120 mm au-dessus du bord supérieur de la boîte à feu)

Pression de la vapeur: 14 bar

Surface de la grille: 1.65 m2

Surface de chauffe directe: 6.7 m2

Surface de chauffe indirecte: 63.4 m2

Surchauffe (Système Schmidt): 20.9 m2

Surface de chauffe totale: 92.0 m2

Nombre de tubes à eau: 104

Nombre de tuyaux à fumée: 18

Entraînement

Système Winterthur

Adhésion (haute pression)

Commande: Walschaerts; piston à injection intérieure

Diamètre des cylindres: 455 mm

Course du piston: 450 mm

Crémaillère (basse pression)

Commande: Walschaerts; piston à injection extérieure

Diamètre des cylindres: 455 mm

Course du piston: 430 mm

Diamètre des roues motrices: 855 mm

Empattement total: 4’440 mm

Système de crémaillère: Abt

Nombre de roues dentées: 2

Cercle primitif de la crémaillère: 840 mm

Nombre de dents: 22

Partage: 120 mm

Démultiplication du réducteur de vitesse: 2:1

Equipement de freins

Frein constant: Frein à contre-pression (Répression)

Adhésion: Frein à sabot à vide d'air + frein à main

Crémaillère: 2 x Frein à main (frein à ruban) sur réducteur de vitesse

Gefällt Ihnen diese Geschichte?
EXTERNAL_SPLITTING_BEGIN
EXTERNAL_SPLITTING_END