Indietro

HG 3/4 Nr. 9

notre fiable

Histoire

Lors de la mise en service de la ligne, l’ancienne compagnie de Chemin de fer Brig-Furka-Disentis (BFD) a acheté en 1913 et 1914 à la Fabrique suisse de locomotives et de machines (SLM) à Winterthour 10 locomotives à vapeur, numérotées de 1 à 10, construites comme locomotives à vapeur surchauffée à 4 cylindres avec entraînement séparé pour les parcours en adhésion et les parcours à crémaillère du système Abt.

Pour la construction, la SLM pouvait s’appuyer sur les expériences faites avec les locomotives du type HG 2/3 construites dès 1890 pour le Chemin de fer Viège-Zermatt (VZ). Mais la puissance des HG 3/4 était sensiblement plus forte. La propriété des 10 locomotives à vapeur passa en 1926 au Chemin de fer Furka-Oberalp (FO), qui a fait suite au BFD.

Elles accomplirent fidèlement leur service sur la ligne longue de 100 kilomètres entre Brigue et Disentis, jusqu’à ce que les travaux d’électrification de la ligne soient achevés en 1942. En 1947, les locomotives nos. 1, 2, 8 et 9 ont été vendues en Indochine (l’actuel Vietnam) où elles circulèrent sur la ligne Song Pha – Da Lat jusque dans les années 1970.

Vers la fin des années 1980, le Train à vapeur de la ligne sommitale de la Furka, qui planifiait une exploitation-musée entre Realp et Oberwald, était à la recherche dans le monde entier de locomotives à vapeur pouvant circuler sur cette ligne. En 1985, le géologue suisse Dieter Meyer-Rosa a découvert les anciennes locomotives de la Furka dans les hauts plateaux vietnamiens. En 1990, au cours d’une action sans précédent dénommée « Back to Switzerland », les 4 locomotives ont été rapatriées en Suisse par des pionniers du DFB.

Après que le Reichsbahnausbesserungswerk Meiningen, en Allemagne, ait effectué leur révision, la locomotive à vapeur no. 9 et sa sœur no. 1 ont repris leur service sur la ligne de la Furka depuis l’été 1993. À l’époque, les deux locomotives étaient peintes en bleu-cobalt. Dans le sens d’une numérotation continue des locomotives du DFB, la locomotive no. 9 a porté pendant un certain temps le numéro 2 avant de recevoir à nouveau en 1990 son numéro d’origine.

De 2008 à 2014, la locomotive a été soumise à une révision principale R3 dans les anciens ateliers des locomotives à vapeur du DFB de Coire (aujourd’hui à Uzwil). Les spécialistes qualifiés du DFB ont consacré à cet effet 15'000 heures de travail bénévole.

Au cours de cette révision, on a veillé à ce que la locomotive no. 9 garde autant que possible son aspect original et depuis 2014, en honneur à son 100e anniversaire, elle a reçu à nouveau sa couleur originale.

Fiche technique

Constructeur: Fabrique suisse de locomotives et de machines (SLM)

Année de construction: 1914

Vitesse maximum en adhésion: 45 km/h

Vitesse maximum en crémaillère: 20 km/h

Poids en service: 42 t

Longueur hors tampons: 8'804 mm

Diamètre des roues motrices: 910 mm

Diamètre des roues libres: 600 mm

Cercle primitif de la crémaillère: 688 mm

Répartition des dents de crémaillère: 18 dents / 120 mm (Abt à 2 lamelles)

Charge utile à 110 ‰ de déclivité: 60 t

Entraînement

Système: séparé pour adhésion et pour crémaillère selon le système Abt à 4 cylindres compound à vapeur surchauffée

Freins: Freins vacuum, freins à contre-pression Riggenbach

Conduite en adhésion: Robinets à pistons Walschaerts

Conduite en crémaillère: Robinets à pistons Joy

Diamètre du cylindre en adhésion: 420 mm

Diamètre du cylindre en crémaillère: 560 mm

Chaudière

Pression en chaudière: 14 bar

Surface de la grille: 1,3 m2

Surface de chauffe: 63 m2

Tubes à vapeur: 95

Tuyaux à fumée: 15

Contenance du réservoir à eau: 2,6 m3

Puissance: 600 PS (440 kW)

Réserve en eau: 3,15 m3

Réserve de charbon: env. 1,3 t

Do you like this story?
EXTERNAL_SPLITTING_BEGIN EXTERNAL_SPLITTING_END