Indietro

L'histoire de la ligne de montagne

Comment le train à vapeur de la ligne sommitale de la Furka a vu le jour

La ligne sommitale de la Furka est une ligne de chemin de fer à crémaillère suisse à voie métrique entre Realp et Oberwald via le tunnel de faîte du col de la Furka, exploitée par la Dampfbahn Furka-Bergstrecke AG. D'une longueur de presque 18 km, c'est la plus longue ligne non électrifiée du pays. Il s'agit d'une ancienne section de la ligne de chemin de fer du Furka-Oberalp, désaffectée en 1981 lors de la mise en service du tunnel de base de la Furka en 1982, puis remise en service par cette société entre 1992 et 2010.

Une société anonyme à but non lucratif, la DFB AG, est concessionnaire de la ligne, et s'appuie sur une association dont les membres assurent à titre bénévole sa reconstruction, son entretien et son exploitation.

Jusqu'en 1981, la ligne sommitale de la Furka était une partie du tracé du chemin de fer Furka-Oberalp. Cette ligne, reliant Brigue à Disentis via le col de la Furka et celui de l'Oberalp, était notamment empruntée par le Glacier Express qui relie Zermatt à St.Moritz. La ligne sommitale de la Furka est située entre les km 41.3 et 59.1 de la ligne du chemin de fer Furka-Oberalp, soit une longueur de 17,838 km très précisément, et relie les cantons du Valais à celui d'Uri. Elle comporte cinq sections à crémaillère d'une longueur totale de 14,5 km. Les rampes les plus fortes sur la section à crémaillère atteignent 118 ‰ et de 35 ‰ sur la section en adhérence simple.

Au départ du village de Realp dans le canton d'Uri, à 1 538 m d'altitude, la ligne part vers l'ouest en remontant l'Urserental. Une section à crémaillère lui permet de relier les gares de Tiefenbach, à 1 846 m d'altitude, et de la Furka, à 2 160 m d'altitude, point culminant de la ligne. Le col est franchi par un tunnel de faîte de 1 874 m de longueur, doté d'une section en adhérence. À l'entrée Ouest de ce tunnel à 2 118 m d'altitude, la ligne atteint la gare de Muttbach-Belvédère dans le canton du Valais. À partir de cette gare, une section à crémaillère descend à Gletsch, à 1 757 m d'altitude, puis à Oberwald, en passant par le tunnel hélicoïdal de Gletsch, dans la vallée de Conches à 1 366 m d'altitude. La crémaillère est de type Abt.

La ligne comporte 5 tunnels, 8 ponts, 1 viaduc et 5 passages à niveau. La gare d'Oberwald (située au km 41,4) possède 2 voies, 5 aiguillages et une plaque tournante de 10,11 m de diamètre. L'aiguillage n°104 raccorde la DFB aux MGB. La gare de Gletsch (située au km 46,130) possède 3 voies, 8 aiguillages et une plaque tournante de 12,45 m de diamètre. La gare de Muttbach-Belvédère (située au km 52,007) possède 2 voies et 3 aiguillages. La gare de la Furka (située au km 41,4) possède 2 voies, 4 aiguillages et une plaque tournante de 8,85 m de diamètre. La gare de Tieffenbach (située au km 53,358) possède 2 voies et 3 aiguillages. La gare de Realp (située au km 59,975) et son dépôt possèdent 8 voies, 8 aiguillages et une plaque tournante de 13,98 m de diamètre. L'aiguillage n°51 relie la ligne au dépôt et le n°4 raccorde la DFB aux MGB. À noter que seuls 4 feux lumineux se trouvent sur la ligne et sont situés aux extrémités et à l'intérieur du tunnel de faîte. (Wikipedia)

Do you like this story?
EXTERNAL_SPLITTING_BEGIN EXTERNAL_SPLITTING_END